Confined Hosts

Following the decision to contain the Covid pandemic, advice from hotelkeepers is proving useful.

 

• • • • • • • • •

The importance of taxation is also underlined in the context of furnished accommodation. At the end of the crisis, do not hesitate to prioritize the classification of your furnished accommodation.

Sharing the best ideas for your vacation rental

Hello to all,

I will have the pleasure of receiving Frédérique Dispagne – hotel owner & seasonal operator – on the Facebook page of J’affiche complet on Monday, May 4, 2020 at 8:00 pm….

Supports & References

Facebook Live Support

Furnished – Classification reference (all categories)

OEC furnished 06-04-2020

In Fort-de-France, the Stay tax is provided by the CACEM.

A Residence Tax Interface Guide makes it easy to update the data.

The tourist tax scale is here.

Take care of yourself

Hébergeurs Confinés

Suite à la décision de confinement pour endiguer la pandémie du Covid, les conseils des hôteliers s’avèrent utiles.

 

 

On souligne également l’importance de la fiscalité dans le cadre des meublés. A la sortie de crise, n’hésitez pas à prioriser le classement de vos meublés.

👉 OEC meublés 06-04-2020

👉 A Fort-de-France, la Taxe de Séjour est assurée par la CACEM.
Un Guide Interface Taxe de Séjour facilite la mise à jour des données.
Le barème de la taxe de séjour est ici.

Prenez soin de vous 🙏🙏🙏.

Ouverture de l’Ecole Vatel Martinique Rentrée 2020

Etudier le management hôtelier à Vatel Martinique

Vatel ouvre ses portes en Martinique, en partenariat avec un groupement hôtelier caribéen expérimenté dans l’hôtellerie d’affaires et de loisirs. L’école est située à Fort de France au sein de l’Hôtel La Valmenière.

Au cœur de la capitale, cet établissement dispose d’un emplacement privilégié et permettra aux étudiants de profiter d’infrastructures de qualité avec une vue imprenable sur la célèbre baie de Fort-de-France.

Vatel Martinique propose une formation complète avec un cursus de niveau II (Bachelor-license) puis la possibilité de poursuivre au niveau I (MBA- Master).

Une école de management sur l’île aux fleurs

La Martinique se niche au cœur de l’arc antillais entre l’île de la Dominique au Nord et celle de Sainte-Lucie au Sud.

A 8 heures de vol de l’Europe, l’ « Ile aux fleurs » est un département français et fait partie de l’Union européenne.

Les structures socio-administratives sont identiques aux autres régions de France.

En 2017, la Martinique a accueilli plus d’un million de touristes, un chiffre record qui confirme son développement touristique.

En parallèle du renforcement de l’offre touristique et de multiplication des opportunités professionnelles, la Martinique relève le défi de la montée en gamme de son parc hôtelier.

La destination Martinique se caractérise par sa biodiversité et ses paysages uniques : le Sud est bordé d’un littoral aux plages magnifiques.

Le parc naturel régional couvre une superficie de 63 000 hectares et regroupe des sites aussi divers que la côte Sud, la savane des pétrifications, la presqu’île de la Caravelle et la région du Diamant.

Le Nord offre la luxuriance des forêts tropicales et dévoile un extraordinaire jardin.

La Montagne Pelée (1397 mètres) et les Pitons du Carbet y règnent en maître des massifs volcaniques.

Que l’on préfère les activités sur terre ou en mer, l’exploration de la Martinique est inépuisable : plongée, voile, randonnée, surf, vtt, escalade, golf, parapente, canyoning, jet ski, rafting, accro branche, nage avec les tortues marines et les dauphins.

La richesse patrimoniale reflète l’histoire de la Martinique et de ses habitants à travers l’histoire.

Une centaine de sites y sont classés « monuments historiques ».

La population se distingue par sa grande diversité, fruit de l’histoire de l’île.

La Martinique est une région de France paisible et dépaysante.

Une École à quelques minutes du Centre-Ville

A proximité immédiate du quartier d’affaires, l’école est accueillie par un établissement classé, pourvu d’une variété de services et équipements hôteliers.

Le centre-ville de Fort-de-France concentre un patrimoine chargé d’histoire, les facilités des commerces, le grand marché de fruits et légumes, l’accès aux plus belles plages de l’île par les navettes, sans compter ses multiples cafés et restaurants abordables.

 

Bordée par la Mer des Caraïbes, admirable de la Place de la Savane, la baie des flamands de Fort-de-France a été classée parmi les plus belles du monde.

L’École Vatel Martinique est à quelques minutes du centre-ville, entièrement desservi par le bus à haut niveau de service (TCSP), desservant également l’aéroport et la ville du Lamentin.

Vivre à la Martinique, une perpétuelle découverte

La Martinique fait partie de l’Archipel des Caraïbes.

Elle est baignée à l’Ouest par la mer des Caraïbes et à l’est par l’Océan Atlantique.

Sa nature étonnante offre des paysages balnéaires sublimes, une végétation luxuriante, une prodigieuse biodiversité dont la célèbre Montagne Pelée.

Le patrimoine culturel martiniquais le différencie et rend l’île unique et passionnante : distilleries de rhums AOC, courses de voiles traditionnelles, littérature et écrivains de renom.

Vivre au cœur des « Iles au vent », c’est pouvoir découvrir à quelques kilomètres, les îles voisines de la Dominique ou de Sainte Lucie, le temps d’un week-end.

A 3.150 km de New York et à 440 km de la première côte sud-américaine, le continent américain est immédiatement accessible.

On parle de nous

Veille Tourisme Antilles

https://bit.ly/2UTuPZw

Martinique 1ère

https://bit.ly/2wIiQ9t

France Info

https://bit.ly/2R0IXPU

France Antilles

https://bit.ly/2xGIT0U

ViaaTV

https://bit.ly/2R0IXPU

https://bit.ly/2UykTG2

Contact Entreprises

https://bit.ly/3dHAo65

https://bit.ly/2JzvA4J

Ewag

https://bit.ly/3bHHJko

Site Officiel (demandes de brochures et d’inscription) : http://www.vatel.mq

Contact principal : Frédérique DISPAGNE

06 96 56 57 44

f.dispagne@vatel.mq

Opening of the Vatel Martinique School in 2020

Vatel opens its doors in Martinique, in partnership with a Caribbean hotel group experienced in business and leisure hotels. The school is located in Fort de France within the Hotel La Valmenière.

• • • • • • • • •

Study hotel management at Vatel Martinique

In the heart of the capital, this establishment has a privileged location and will allow students to take advantage of quality infrastructures with a breathtaking view of the famous bay of Fort-de-France.

Vatel Martinique offers a complete training with a level II curriculum (Bachelor-license) then the possibility to continue to level I (MBA- Master).

A management school on the flower island

Martinique nestles in the heart of the Caribbean arc between the islands of Dominica to the north and Saint Lucia to the south.

8 hours flight from Europe, the « Ile aux fleurs » is a French department and is part of the European Union.

The socio-administrative structures are identical to the other regions of France.

In 2017, Martinique welcomed more than one million tourists, a record figure that confirms its tourism development.

At the same time as strengthening the tourist offer and increasing professional opportunities, Martinique is taking up the challenge of upgrading its hotel facilities.

The destination Martinique is characterized by its biodiversity and unique landscapes: the South is bordered by a coastline with magnificent beaches.

The regional natural park covers an area of 63,000 hectares and includes sites as diverse as the south coast, the petrified savannah, the Caravelle peninsula and the Diamond region.

The North offers the luxuriance of tropical forests and reveals an extraordinary garden.

Montagne Pelée (1397 meters) and the Pitons du Carbet reign as masters of the volcanic massifs.

Whether one prefers activities on land or at sea, the exploration of Martinique is inexhaustible: diving, sailing, hiking, surfing, mountain biking, climbing, golf, paragliding, canyoning, jet skiing, rafting, tree climbing, swimming with sea turtles and dolphins.

The rich heritage reflects the history of Martinique and its inhabitants throughout history.

About a hundred sites are classified as « historical monuments ».

The population is distinguished by its great diversity, the result of the island’s history.

Martinique is a peaceful and exotic region of France.

A School a few minutes from Capital

In the immediate vicinity of the business district, the school is hosted by a classified establishment with a variety of services and hotel facilities.

The downtown area of Fort-de-France boasts a heritage steeped in history, shopping facilities, a large fruit and vegetable market, access to the island’s most beautiful beaches by shuttle bus, not to mention its many affordable cafés and restaurants.

Bordered by the Caribbean Sea, observable from the Place de la Savane, the bay of the flamingos of Fort-de-France has been classified among the most beautiful in the world.

The Vatel Martinique school is just a few minutes from the city center, fully served by the high level service bus (TCSP), also serving the airport and the city of Le Lamentin.

Living in Martinique, A continual Discovery

Martinique is part of the Caribbean Archipelago.

It is bathed to the west by the Caribbean Sea and to the east by the Atlantic Ocean.

Its astonishing nature offers sublime seaside landscapes, a luxuriant vegetation, a prodigious biodiversity including the famous Pelee Mountain.

Martinique’s cultural heritage sets it apart and makes the island unique and exciting: AOC rum distilleries, traditional sailing races, renowned literature and writers.

Living in the heart of the « Windward Islands » means being able to discover the neighboring islands of Dominica or Saint Lucia just a few kilometers away for a weekend.

At 3,150 km from New York and 440 km from the first South American coast, the American continent is immediately accessible.

They are talking about us

Veille Tourisme Antilles : https://bit.ly/2UTuPZw

Martinique 1ère : https://bit.ly/2wIiQ9t

France Info : https://bit.ly/2R0IXPU

France Antilles : https://bit.ly/2xGIT0U

ViaaTV : https://bit.ly/2R0IXPU

https://bit.ly/2UykTG2

Contact Entreprise : https://bit.ly/3dHAo65

https://bit.ly/2JzvA4J

Ewag : https://bit.ly/3bHHJko

Official website (brochures requests and registration): http://www.vatel.mq

Contact : Frédérique DISPAGNE

+ 596 (0)6 96 56 57 44

f.dispagne@vatel.mq

Hôteliers et Meublés, Quelle Entente

Lieu commun :  dans un grand nombre de villes à travers le monde, les plateformes de logement ponctuel font fureur. Les acteurs types AIRBNB bouleversent les codes de l’hébergement, les questionnent, les transforment. Or s’il y a guerre entre Meublé de Tourisme et Etablissement Hôtelier, c’est qu’il y a malentendu. L’objectif de cet article est de poser des actions concrètes pour cerner la part de gâteau 🎂 de chacune des parties.

• • • • • • • • •

Contexte

Consécutivement à plusieurs études sérieuses, l’angélisme n’est plus de mise.

Baisse du Prix Moyen Hôtelier

Les hébergements meublés font incontestablement baisser le prix moyen des établissements hôteliers.

Le rapport 2018  » Airbnb in Paris : quel impact sur l’industrie hôtelière ?  » propose une nouvelle méthodologie pour mesurer la pression concurrentielle exercée sur l’industrie hôtelière.

Les résultats indiquent qu’une augmentation du nombre d’offreurs Airbnb à proximité d’un hôtel conduit celui-ci à diminuer son prix (entre 0,75% et 1,6% en 2018).

L’effet est amplifié les soirs de week-end.

Le rapport en synthèse explicite deux grandes lignes :

– Le touriste de séjour préfère les meublés, le touriste d’affaires préfère l’hôtellerie.

Autant de façons d’enrichir une offre locale sans toucher aux fondamentaux qui ont fait son succès : le logement partagé.

Airbnb cible essentiellement le tourisme de séjour budget et économique.

L’offre Corporate Airbnb concerne 10 à 15% de son chiffre d’affaires.

Si les touristes peuvent envisager l’option Airbnb pour une expérience, la clientèle d’affaires n’a probablement pas cet objectif.

On observe plus de substituabilité entre les logements partagés Airbnb avec les chambres d’hôtel qu’entre les logements Airbnb entiers et les chambres d’hôtel.

Le fait que l’offre de logements entiers n’ait pas d’effet négatif sur le prix des hôtels semble cohérent avec le fait que les hôtels s’adressent davantage une clientèle d’affaires.

– Les hôtels non classés sont ceux qui souffrent le plus de la concurrence d’Airbnb dans le cadre des logements entiers.

Les hôtels 3* et 4* sont davantage impactés que les hôtels 2* et 5* pour les logements partagés.

Le 2* n’est pas impacté : on peut supposer qu’en termes d’offres et de tarifs le 2* équivaut au logements Airbnb.

Le 5* reste peu impacté : on peut supposer que son niveau de prestations, de personnalisation et de services le positionne au-delà de la compétition avec le Meublé.

A noter : les 3, 4, 5 étoiles sont impactés négativement par les logements partagés.

En plus d’un prix moyen galvaudé, qui suppose un taux d’occupation baissier, des disparités de réglementation existent entre les Meublés et les Hôteliers.

Réglementation Disparate

La réglementation hôtelière est lourde : tous les 5 ans, une obligation de visite de sécurité et de classement, assortie de fréquents contrôles d’hygiène.

La disparité conduit à qualifier la concurrence des meublés comme déloyale.

A terme, ce déficit de réglementation des meublés pèse comme une chronique de malheur annoncé, comme celui de la tuerie d’Orinda dans une Villa loué sur Airbnb.

L’enfant terrible l’est autant pour les hôteliers que pour les Institutions : la ville de Paris entendait contraindre la plateforme à retirer plus de mille annonces jugées illégales.

Le TGI a débouté la Ville en mars 2019. A date, Airbnb est tenu de se conformer à la Loi ELAN, concernant les logements entiers uniquement.

Les plateformes sont tenues de communiquer aux municipalités qui ont mis en place une procédure “d’enregistrement”.

Quelles Actions

Quand il y a concurrence, deux stratégies se posent :

👉 La Stratégie de l’Océan Rouge 🩸

En Océan Rouge, je me bats frontalement avec mes Concurrents, jusqu’à ce que mort s’en suive (le Rouge étant une allusion au sang qui coule entre les secteurs ou entreprises en compétition). 

Un exemple d’hôtellerie Océan Rouge est l’hybridation des établissements.

A terme, les parts de marché sont partagées, incertaines et le positionnement brouillé.

👉 La Stratégie de l’Océan Bleu 💧

En Océan Bleu, je respire et je prends de la distance par rapport à mes Concurrents : je leur laisse du terrain pour en conquérir d’autres.

Une fois mes terrains abordés, je les ancre et les développe.

Un exemple d’hôtellerie Océan Bleu est celui des éco-lodges ou des nouvelles Maisons de Luxe à taille humaine telles que La Réserve.

Ocean Bleu - Ocean Rouge

Si une destination demeure en Océan Rouge, elle se phagocyte.

Les interdictions, pénalisations, réglementations n’effaceront pas les nouvelles opportunités et facilités des Meublés.

Le pouvoir de l’incitation et de la trouvaille mutuelle des terrains d’entente sont souvent plus pérennes.

Je suis un Hôtelier

Plein Gaz sur le Tourisme d’Affaires
A l’échelle de mon Etablissement

Si la clientèle Corporate représente 5 milliards € annuels, il y a nécessairement une part du lion à se tailler.

Je me mets à disposition de ma Clientèle d’Affaires toutes les Aménités dont elle est friande :

– Emplacement rapide d’accès et facilité : centre-ville, d’autoroute et de périphéries de villes à privilégier.

– Présence sur les Plateformes de réservation Corporates : GDS, Egencia, HCorpo..

– Tunnel rapide de réservations : moins de trois sonneries téléphone, réponse email dans l’heure..

– Check in et Check out flexibles et efficients, idéalement Pre-check in et Pre-check out.

– Facturation société personnalisée.

– WiFi performant et gratuit.

– Mise à disposition d’objets fréquemment oubliés et nécessaires : rasoir, brosses à dents, shoe shine, adaptateurs universels clefs 5G.

– Présence d’Amenities et Services : Café, thé, bouteille eau..

– Service d’en-cas tardifs, room service, pressing réactifs.

– Plan de travail en chambre, Lobby et espaces de travail dans les lieux de vie.

– Petit déjeuner matinal et abordable.

– Programme de fidélisation par le service ou le tarif.

A l’échelle de ma Destination

L’hôtelier est avant tout un réceptif. Etre exemplaire dans ses prestations Coporate ne suffit pas.

Il coordonne avec ses collaborateurs touristiques pour la structuration de l’Offre d’Affaires de sa destination.

Grâce à ses sondages réguliers d’attentes auprès de sa clientèle d’affaires, l’hôtelier établit avec son cluster/office de tourisme le plan d’action annuel à mener.

Un case study exemplaire est celui de Lille.

Sur la base d’infrastructures stratégiques dont le Grand Palais, Lille est depuis 2014 dans le « Top 10 » des villes françaises dans l’accueil des congrès européens et internationaux.

Plein Feu sur le Loisirs Haut de Gamme
A l’échelle de mon Etablissement

Le Challenge fondamental est simple à comprendre : contrairement au Meublé, l’Hôtelier à 30 à 60% de Charges Sociales à gérer.

Et que l’enjeu est est aussi clair et convoité par Airbnb : une clientèle traditionnelle haut de gamme et de loisirs, familière aux établissements 4 et 5*.

L’Hôtelier emploie des jeunes, fait vivre des familles et abrite une responsabilité sociale dans son établissement.

Pour obtenir un Résultat Brut d’Exploitation supérieur à 30% indispensable à son ré-investissement, sa rénovation et, soyons fous.. à son bénéfice.

Le tarif surpasse et ne peut concurrencer celui des Meublés (entre 50 € et 85 € selon les villes).

Selon l’attractivité de chaque destination (agglo, ville..), l’Hôtelier pourra positionner son curseur. Il sera nécessairement plus élevé que les tarifs résultant du Meublé à catégorie équivalente, d’après ses lignes supplémentaires d’exploitation.

La montée en gamme tarifaire suppose un service humain entraîné, sur-entrainé, un produit hôtelier travaillé en équipements et prestations.

A l’échelle de ma Destination

Là encore, l’organe représentatif de la destination a un rôle à de première main à jouer.

Le CTIG (Comité de Tourisme des Iles de la Guadeloupe) s’illustre dans ce cadre.

Exemple de mesures caractéristiques de la volonté vertueuse du CTIG : les aides sont accordées aux hébergements uniquement s’ils effectuent une montée en gamme.

Ce fut le cas de la Toubana, passée de 4 étoiles à 5 étoiles, condition pour bénéficier des fonds institutionnels.

La Toubana Hotel & Spa

 

En tant qu’Hôtelier, j’évite : 
  • En moyenne et basse saison, de raboter mon Prix Moyen pour gagner des Touristes de Séjour déjà captés par les Meublés. Je conserve mon positionnement à valeur ajoutée, un meilleur état de mon hébergement, j’accorde à mon personnel ses congés annuels, privilégie un ancrage local en poussant mes salles de conférence rénovées, mes espaces de co-working pensés et mon offre de restauration qualitative destinés aux Corporates locaux.
  • De trop yielder sur les durées de séjour au delà de trois nuits qui repoussent la clientèle d’affaires.
  • De descendre en gamme en omettant les formations staff régulières, les rénovations d’équipements..
Et pourquoi pas, en tant qu’Hôtelier, taquiner un peu le Meublé ?
  • Figurer sur des plateformes d’hébergement temporaires. Les meublés le font bien sur Booking .. Le positionnement n’est pas brouillé tant que les hébergements sont correctement référencés.
  • Proposer des appartements et non plus uniquement des chambres. Alternative complémentaire pour les familles ou les voyages entre amis, complément de revenu pour l’hôtel et visibilité auprès d’une clientèle exclusivement « Meublés ».

Je suis un Meublé

Standardisation de l’Offre

Je me classe conformément à mes prestations de Meublé, de 1 à 5*.

En structurant l’offre de ma destination et sa transparence, je communique commercialement sur mon respect des normes d’accueil.

Focal sur le Tourisme de Séjour

– Capacité au minimum de 2, idéalement de 3 à 4 personnes par logement, avec des occupations supplémentaires facturées pour valoriser mon Prix Moyen.

– Accueil et départ conviviaux, pleine de sentiments (corbeilles de fruits).

–  Expérience locale : conseils restauration ciblés, visites touristiques personnalisées, location de transports.

– Mise à disposition de lit supplémentaire, accessoires bébé et enfant, d’accessoires touristiques (chaises et serviettes de plages, raquettes, ski..)

old-4083065_960_720

En tant que Meublé, j’évite : 

– D’aller en-deçà de 5 nuits minimum. Ce n’est pas nécessairement rentable, la marge se gagne plutôt par la durée de séjour.

– Ne pas me soumettre à la réglementation d’hygiène, de sécurité et de confort qui dégrade mon e-reputation.

Et pourquoi pas, en tant que Meublé, taquiner un peu l’Hôtelier ?

– Sur la convivialité de l’accueil  avec des produits d’accueil de qualité, des corbeilles de fruits, une présentation atypique du lit..

–  Sur un dépoussiérage de ses services afin de stimuler l’Hotelier et l’aider à se ré-inventer  : un livret d’accueil interactif , un petit déjeuner atypique..

Dans un prochain article, nous aborderons les services additionnels dans l’hébergement touristique 🙋.

 

Hotels and Furnished Accommodation, How to Get Along

Commonplace : In many cities around the world, one-time housing platforms are all the rage. AIRBNB type actors are shaking up the codes of accommodation, questioning and transforming them. But if there is a war between Furnished Accommodation and Hotel Establishment, it is because there is a misunderstanding. The objective of this article is to take concrete actions to identify the share of cake of each party.

• • • • • • • • •

Background

Following several serious studies, angelism is no longer in order.

Decrease of the Average Hotel Price

Furnished accommodations undoubtedly lower the average price of hotels.

The 2018 report « Airbnb in Paris: what impact on the hotel industry?  « proposes a new methodology to measure the competitive pressure exerted on the hotel industry.

The results indicate that an increase in the number of Airbnb suppliers in the vicinity of a hotel leads the hotel to lower its price (between 0.75% and 1.6% in 2018).

The effect is amplified on weekend evenings.

The summary report explains two main points:

– Tourists prefer furnished accommodation, and business tourists prefer hotels.

So many ways to enrich a local offer without touching the fundamentals that have made it successful: shared accommodation.

Airbnb essentially targets budget and economic tourism.

Airbnb’s Corporate offer concerns 10 to 15% of its turnover.

While tourists may consider the Airbnb option for an experience, business customers probably don’t have that objective.

There is more substitutability between Airbnb shared accommodations with hotel rooms than between entire Airbnb accommodations and hotel rooms.

The fact that the supply of whole accommodations does not have a negative effect on the price of hotels seems to be consistent with the fact that hotels are more aimed at a business clientele.

– Unranked hotels are the ones that suffer the most from Airbnb’s competition for whole accommodations.

3* and 4* hotels are more impacted than 2* and 5* hotels for shared accommodations.

The 2* is not impacted: it can be assumed that in terms of offers and rates the 2* is equivalent to Airbnb accommodation.

The 5* remains little impacted: it can be assumed that its level of services, personalization and services positions it above the competition with furnished accommodation.

Note: 3, 4, 5 stars are negatively impacted by shared accommodation.

In addition to an overvalued average price, which implies a lower occupancy rate, regulatory disparities exist between the Furnished and Hotels.

Disparate Regulation

Hotel regulations are heavy: every 5 years, a safety and classification visit is mandatory, along with frequent hygiene checks.

The disparity leads to qualify the competition of the furnished apartments as unfair.

In the long run, this lack of regulation of furnished accommodation weighs like a chronicle of announced misfortune, like that of Orinda’s killing in a Villa rented on Airbnb.

The terrible child is as much for hotelkeepers as it is for institutions: the city of Paris intended to force the platform to withdraw more than a thousand ads deemed illegal.

The Court of First Instance dismissed the City in March 2019. To date, Airbnb is required to comply with the ELAN Law, concerning whole houses only.

Platforms are required to communicate to municipalities that have a « registration » procedure in place.

What Actions

When there is competition, two strategies arise:

– The Red Ocean Strategy

In Red Ocean, I fight head-on with my Competitors, until death follows (Red being an allusion to the blood that flows between the competing sectors or companies).

An example of the Red Ocean hotel business is the hybridization of establishments.

Eventually, market shares are shared, uncertain and positioning is blurred.

– The Blue Ocean Strategy

In Blue Ocean, I breathe and I distance myself from my Competitors: I leave them some ground to conquer others.

Once I’ve approached my fields, I anchor and develop them.

An example of Océan Bleu’s hotel business is the eco-lodges or the new human-scale Luxury Homes such as La Réserve.

Act in existing markets

Create new market

Win over rivals

Eliminate competition

Exploit existing demand

Create and capture new demand

Reach the best price/quality ratio

Break de Price/Quality cycle

Pursue differential prices or low cost

Create differential price and High prices

If a destination remains in the Red Ocean, it becomes phagocytic.

The prohibitions, penalties, regulations will not erase the new opportunities and facilities of the Furnished ones.

The power of incitement and mutual finding of common ground is often more perennial.

I am a Hotelier

Business Tourism Spotlight

On the scale of my Establishment

If the corporate clientele represents €5 billion annually, there is necessarily a lion’s share to be cut.

I make available to my Corporate Clients all the amenities they are fond of:

– Fast and easy access: downtown, highway and suburban areas to be favored.

– Presence on the Corporate Reservation Platforms: GDS, Egencia, HCorpo…

– Fast Reservation Tunnel: less than three ring tones phone, email response within the hour…

– Flexible and efficient Check in and Check out, ideally Pre-check in and Pre-check out.

– Customized company billing.

– Efficient and free WiFi.

– Provision of frequently forgotten and necessary items: razor, toothbrushes, shoe shine, 5G key universal adapters.

– Presence of Amenities and Services: Coffee, tea, bottled water…

– Late snack service, room service, reactive dry cleaning.

– In-room work surface, Lobby and work spaces in living areas.

– Affordable early morning breakfast.

– Loyalty program by service or rate.

On the scale of my Destination

The hotelier is above all a receptive. To be exemplary in its services Coporate is not enough.

He coordinates with his tourist collaborators for the structuring of the Business Offer of his destination.

Thanks to its regular surveys of its business clientele’s expectations, the hotelier establishes with its cluster/tourism office the annual action plan to be carried out.

An exemplary case study is that of Lille.

Based on its strategic infrastructure, including the Grand Palais, Lille has been one of the « Top 10 » French cities for hosting European and international congresses since 2014.

Spotlight on High-End Leisure

On the scale of my Establishment

The fundamental challenge is simple to understand: unlike Furnished Hotels, Hotels have 30 to 60% of Social Charges to manage.

And that the challenge is as clear and coveted by Airbnb: a traditional upscale and leisure clientele, familiar with 4 and 5* establishments.

The Hotelier employs young people, supports families and has a social responsibility in its establishment.

In order to achieve a Gross Operating Income of over 30%, which is essential for its re-investment, renovation and, let’s face it… for its own benefit.

The price is higher than and cannot compete with that of the Furnished apartments (between 50 € and 85 € depending on the city).

According to the attractiveness of each destination (agglo, city…), the Hotelier will be able to position his cursor. It will necessarily be higher than the rates resulting from the Furnished accommodation of equivalent category, according to its additional operating lines.

The increase in the price range assumes a human service trained, over-trained, a hotel product worked on in terms of equipment and services.

On the scale of my Destination

Here again, the representative body of the destination has a role to play at first hand.

The CTIG (Tourist Committee of the Islands of Guadeloupe) stands out in this context.

Example of measures characteristic of the virtuous will of the CTIG: aid is granted to accommodation only if it is upgraded.

[La TOUBANA Hotel & spa]

As a hotelkeeper, I avoid :

  • In the middle and low season, to plan my Average Price to win Tourists of Stay already captured by the Furnished ones. I keep my value-added positioning, a better condition of my accommodation, I grant my staff annual vacations, I privilege a local anchorage by pushing with my exemplary conference rooms, my co-working spaces and my catering offer for local Corporates.
  • To yielding too much on the length of stay beyond three nights that pushes away the business clientele.
  • To go downscale by omitting regular staff training, equipment renovations…

And why not, as a Hotelkeeper, tease the Furnished a little?

To appear on temporary hosting platforms. The furnished ones do it well on Booking . The positioning is not blurred as long as the accommodations are correctly referenced.

Propose apartments and not only rooms. Complementary alternative for families or trips with friends, additional income for the hotel and visibility with an exclusively « Furnished » clientele.

I am a Furnished

Standardization of the Offer

I classify myself according to my Furnished services, from 1 to 5*.

By structuring the offer of my destination and its transparency, I communicate commercially on my respect of reception standards.

Focal point on the Tourism of Stay

– Minimum capacity of 2, ideally 3 to 4 people per accommodation, with additional occupancy charged to enhance my Average Price.

– Friendly welcome and departure, full of feelings (fruit baskets).

– Local experience: targeted catering advice, personalized sightseeing tours, transportation rental.

– Provision of extra bed, baby and child accessories, tourist accessories (beach chairs and towels, snowshoes, skiing…).

As a Furnished, I avoid :

  • To go less than 5 nights minimum. It is not necessarily profitable, the margin is gained rather by the length of stay.

– Not to submit myself to hygiene, security and comfort regulations which degrades my e-reputation.

And why not, as a furnished, tease the hotelkeeper a little?

  • On the conviviality of the reception with quality welcome products, fruit baskets, an atypical presentation of the bed?

– Dusting off its services in order to stimulate the hotelier and help him to reinvent himself: an interactive welcome booklet, an atypical breakfast?

In a future article, we will discuss additional services in tourist accommodation.

Succeed in Ranking Furnished accommodation

You propose a seasonal rental (villa, apartment or furnished studio). Convinced by the tax benefits, you wish to be classified as « Furnished Touristic Accommodation » as soon as possible. Good news, the Furnished Accommodation Classification is even simpler than the Hotel Classification.

• • • • • • • • •

Since June 1, 2012, the prefectoral classification has been replaced by the classification of furnished tourist accommodation.

For those who would not be convinced by the only argument of the advantageous taxation (tax abatement of 71% instead of 50%, fixed and reduced tourist tax …), the classification opens to other benefits :

– The possibility of being paid by Chèques Vacances ANCV.

– The commercial promotion, by your care, of your standardized establishment.

– The realistic feeling of structuring your destination by participating in the transparency of its offer, according to the surface areas, equipment and services.

It returns it to you well by a commercial promotion on its window.

Here the inventory of the furnished apartments of the destination Martinique.

It is the Code of Tourism, article L324-1 which regulates the Furnished Accommodation: « Furnished tourism accommodation is furnished villas, apartments, or studios, for the exclusive use of the tenant, offered for rent to a clientele passing through who make a stay characterized by a daily, weekly or monthly rental, and who do not elect domicile there. »

The rental does not exceed 90 consecutive days of rental to the same person.

Individuals as well as professionals can obtain the official name of Meublé.

The procedure is not compulsory, it is voluntary.

It is valid for 5 years.

On the other hand, once your classification has been validated, you must display the classification sign generated by the procedure.

Your request for classification will be declined:

 – If the surface area of your Furniture, including kitchenette, is less than 12m2 or 9 m2 if the kitchen is separate.

– If the shower room and/or WC are not located inside the dwelling.

Steps

The Furnished of tourism is obligatorily the object of a declaration in town hall.

This number must be systematically affixed on your photos and advertisements.

The request for classification is made to organizations that have received accreditation from COFRAC (Comité Français d’Accréditation).

The organization validates your request and sends you a preliminary documentation.

The required elements :

– The declaration to the town hall and its Cerfa 14004-02 form.

– A note of commitment of confidentiality on the part of the inspection service provider.

– Form Cerfa 11819-03 of Furnished Tourism Classification.

– The Referentiel de_Classification.

1. Will allow you to position yourself realistically on your star category.

2. It will serve as a guide throughout the classification procedure.

– The Order Form of the Private Organization (on average 150 € to 200 € the visit), to be returned signed.

The investment is largely amortized over 5 years both in tourist taxes and tax relief, not to mention your guarantee of quality with prospective tourists.

Visit

You arrive prepared, after reading your Classification Reference (all categories).

The Reference System is explained in your Furniture Inspection Guide.

You agree on a date with the Inspector.

You prefer the dates when your occupancy rate is the lowest.

The visit lasts an average of 2 hours and is carried out in all the units.

Inform your clients beforehand to validate their authorization to visit your furnished property.

The inspection is based on 112 control criteria divided into 3 categories:

– Equipment and fittings.

– Services for holiday makers.

– Accessibility and sustainable development.

As with the hotel classification, the system is based on points, some « mandatory », others « à la carte » or « optional ».

To qualify for the 1, 2, 3, 4 or 5 star category, the furnished accommodation must obtain a number of « mandatory » points and a number of « à la carte » points.

Unlike the hotel industry, you do not prepare a pre-diagnosis and do not determine the category of stars you claim.

It is at the end of his visit that the Inspector will share with you the criteria validated or not, as well as the category of stars you can claim.

If the Inspector believes that you are close to a 4* rating, for example, he will be able to advise you on what additional equipment you need to provide within a given time frame.

Case Study

This is from experience

During my visit by the accredited organization in Martinique (in this case, Gîtes de France), I had to review my copy to reach the desired 3* classification.

In equipment

I was missing toasters, toasters or steamers, bread knives, wine glasses, champagne glasses, aperitif glasses (2 glasses per person), adapters, lids, dishes, bowls, baby chair.

In service to holidaymakers

I was missing up-to-date English and French tourist brochures.

In accessibility and sustainable development

I lacked visibility on my sustainable actions brought to the attention of customers.

In the words of the Inspector:

However, it would be good if you could make an annex document with the gestures to be made in general during the holidaymakers’ stay: for example: Do not leave your waste on the beach, during walks avoid cutting species (flowers, plants) and respect the marked paths, do not leave plastic cups on the banks of rivers, avoid making fires on the beaches and forests etc. ». »

Within a legal period of 10 days, I :

– Purchased the above-mentioned equipment and returned to the Inspector the invoices relating to each purchase.

A slightly salty invoice (more than 500 €, especially due to toasters…), but an investment once and for all.

– Sent by e-mail a photo of the brochures in French and English recovered at the Tourist Office.

– Sent by e-mail a sustainable development guide inserted in my internal rules.

To date, I have dematerialized this information on a tablet that I make available to customers upon their arrival.

In the absence of these elements that arrived on time, I would have been classified Furnished 2*.

After Classification

Within 30 days, you will receive the official classification decision together with the inspection certificate (consisting of the inspection report for inspection firms and the grid for inspection firms).

Once the classification has been officialized, you order your official plaque to be affixed at the entrance of the accommodation.

You start the promotion of your tourist accommodation with the number of stars validated on all the desired supports.

You inform the representative tourist organization (Tourist Office) of your town or city.

Personal flat: to date and despite numerous reminders (8 months), the PATIO GALLIENI has not been updated as a classified furnished apartment on the Official Website of the Martinique Tourism Committee.

You inform your town hall of your classification for the impact on your tourist tax.

Control organisms :

Gîtes de France

https://www.gitesdefrance-martinique.com

05 96 73 74 74

Martinique Tourism Committee

5 avenue Loulou Boislaville

Lumina Tower – BP 7124

97276 FORT-DE-FRANCE CEDEX

05 96 61 61 77

Réussir son Classement Meublé

Vous proposez une location saisonnière (villa, appartement ou studio meublé). Convaincu par les bénéfices fiscaux, vous souhaitez vous faire classer au plus vite en tant que « Meublé de Tourisme ». Bonne nouvelle, le Classement du Meublé est encore plus simple que le Classement hôtelier

• • • • • • • • •

Depuis le 1er juin 2012, le classement préfectoral a été remplacé par le classement des meublés de tourisme.

Pour ceux qui ne seraient pas convaincus par le seul argument de la fiscalité avantageuses (Abattement fiscal de 71% au lieu de 50%, Fixité et réduction de la taxe de séjour..), le classement ouvre à d’autres bénéfices :

– La possibilité d’être réglé par Chèques Vacances ANCV.

– La promotion commerciale, par vos soins, de votre établissement normé.

– Le sentiment réaliste de structurer votre destination en participant à la transparence de son offre, selon les superficies, équipements et prestations.

Elle vous le rend bien par une promotion commerciale sur sa vitrine.

Ici le recensement des meublés de la destination MARTINIQUE.

C’est le Code du Tourisme, article L324-1 qui réglemente le Meublé : « Les meublés de tourisme sont des villas, appartements, ou studios meublés, à l’usage exclusif du locataire, offerts en location à une clientèle de passage qui y effectue un séjour caractérisé par une location à la journée, à la semaine ou au mois, et qui n’y élit pas domicile. »

La location ne dépasse pas 90 jours consécutifs de location à la même personne.

Les particuliers comme les professionnels peuvent obtenir la dénomination officielle de Meublé. 

La démarche n’est pas obligatoire, elle est volontaire.

Sa validité est de 5 ans.

En revanche, une fois votre classement validé, vous devez afficher le panonceau de classement généré par la démarche.

Votre demande de classement sera déclinée :

 – Si la surface de votre Meublé, coin cuisine compris, est inférieure à 12m2 ou 9 m2 si la cuisine est séparée.

– Si la salle d’eau et/ou WC ne se situent pas à l’intérieur du logement.  

Démarches

Le Meublé de tourisme fait obligatoirement l’objet d’une déclaration en mairie.

Ce numéro doit être apposé systématiquement sur vos photos et annonces.

La demande de classement s’effectue auprès d’organismes ayant reçu l’accréditation du COFRAC (Comité Français d’Accréditation).

L’organisme valide votre demande et vous fait parvenir une documentation préalable.

Les éléments requis :

– La déclaration en Mairie et son Formulaire Cerfa 14004-02.

– Une note d’engagement de confidentialité de la part du prestataire d’inspection.

– Le Formulaire Cerfa 11819-03 de Classement Meublé de Tourisme.

– Le Referentiel de_Classement.

  1. Vous permettra de vous positionner avec réalisme sur votre catégorie d’étoiles.
  2. Vous servira de Guide au long de la procédure de classement.
– Le Bon de Commande de l’Organisme Privé (en moyenne 150 € à 200 € la visite), à lui retourner signé.
L’investissement est largement amorti sur 5 ans tant en taxes de séjour qu’en abattement fiscal, sans parler de votre gage de qualité auprès des touristes prospects.

Résultat de recherche d'images pour "plaque meublé de tourisme"Visite

Vous arrivez préparé, après prise de connaissance de votre Référentiel de classement (toutes catégories).
 
Le Référentiel est explicité par votre Guide de contrôle dédié au Meublé.
 
Vous convenez d’une date avec l’Inspecteur.
 
Vous privilégiez les dates où votre taux d’occupation est le plus bas.
 
La visite dure en moyenne 2 heures et s’effectue dans l’ensemble des unités.
 
Informez au préalable vos clients pour valider leur autorisation de visiter votre meublé.

L’Inspection se base sur 112 critères de contrôle divisés en 3 catégories :

– Equipements et aménagements.

– Services aux vacanciers.

– Accessibilité et développement durable.

Comme pour le classement hôtelier, le système est à points, certains «obligatoires», d’autres «à la carte» ou«optionnels».

Pour prétendre à la catégorie 1, 2, 3, 4 ou 5 étoiles, le meublé doit obtenir un nombre de points «obligatoires» et un nombre de points «à la carte».

A la différence de l’hôtellerie, vous ne préparez pas de pré-diagnostic et ne déterminez pas la catégorie d’étoiles à laquelle vous prétendez.
 
C’est à l’issue de sa visite que l’Inspecteur vous partage les critères validés ou non, ainsi que la catégorie d’étoiles à laquelle vous pouvez prétendre.
 
Si l’Inspecteur estime que vous frisez le classement 4* par exemple, il se permettra de vous conseiller sur les équipements supplémentaires à fournir dans un délai imparti.
 

Cas pratique

Ce cas pratique est vécu.

Lors de ma visite par l’Organisme accrédité en Martinique (en l’espèce, Gîtes de France), j’ai du revoir ma copie pour accéder au classement 3* souhaité. 

En équipements

Me manquaient les grille-pains, fait-tout ou cuiseur vapeur, couteaux à pain, verres à vin, verres à champagne, verres à apéritif (2 verres par personne), les adaptateurs, couvercles, plats repas, bols, chaise bébé. 

En service aux vacanciers

Me manquaient les brochures touristiques en français et en anglais à jour.

En accessibilité et développement durable

Me manquait une visibilité sur mes actions durables portées à la connaissance des clients.

Je reprends les termes de l’Inspectrice :

« Toutefois, il serait bon que vous fassiez un document annexe avec les gestes à faire en général lors du séjour des vacanciers : comme par exemple : Ne pas laisser ses déchets sur la plage, au cours des randonnées éviter de couper les espèces (fleurs, plantes) et respecter les sentiers balisés, ne pas laisser de gobelets en plastique aux abords des rivières, éviter de faire du feu sur les plages et les forêts etc. »

Dans un délai légal de 10 jours, j’ai :

– Acheté les équipements pré-cités puis renvoyé à l’ Inspectrice les factures relatives à chaque achat.

Une facture un peu salée (plus de 500 €, notamment dus aux grille-pains..), mais un investissement une fois pour toute.

– Envoyé par e-mail une photo des brochures en français et en anglais récupérées à l’Office de Tourisme.

 

 

– Envoyé par e-mail un guide de développement durable inséré à mon règlement intérieur.

A date, j’ai dématérialisé ces informations sur une tablette que je mets à disposition des clients à leur arrivée.

En l’absence de ces éléments parvenus dans les délais, j’aurais été classé Meublé 2*.

 

Après Classement

Sous 30 jours, vous recevez la décision de classement officiel assorti le certificat de visite (constitué  du rapport de contrôle pour cabinet de contrôle et la grille destinée aux cabinets de contrôle).

Une fois le classement officialisé, vous commandez votre plaque officielle à apposer à l’entrée du logement.

Vous démarrez la promotion de votre meublé de tourisme avec le nombre d’étoiles validé sur tous les supports souhaités.

Vous informez l’organisme touristique représentatif (Office de tourisme) de votre commune ou agglomération.

Bémol personnel : à ce jour et en dépit de nombreuses relances (8 mois), le PATIO GALLIENI n’a pas été actualisé en tant que meublé classé sur le Site Officiel du Comité Martiniquais du Tourisme.

Vous informez votre Mairie de votre classement pour l’impact sur votre taxe de séjour.

 

Organismes de contrôle :

Gîtes de France

https://www.gitesdefrance-martinique.com

05 96 73 74 74

Comité Martiniquais du Tourisme 

5 avenue Loulou Boislaville

Tour Lumina – BP 7124

97276 FORT-DE-FRANCE CEDEX

05 96 61 61 77

 

Capitalize on Breakfast as a Furnished Rentals

Welcome à la Maison

As part of the WELCOME A LA MAISON Show, I was able to speak on the theme « Capitalizing on Breakfast » as a furnished tourist accommodation. I edited three articles on breakfast in the hotel sector.

• • • • • • • • •

At first, I thought of duplicating the themes of the articles « Content », « Quality » and « Pricing » specific to the hotel breakfast. By digging its operational application to my own Furnished Tourism accommodation, the Patio Gallieni, I became aware of the off-topic.

Furnished tourist accommodation differs from other types of accommodation, especially hotels and tourist residences, because they are reserved for the exclusive use of the tenant, and do not include a reception desk or lobby or common services and facilities.

Breakfast can be mandatory in hotels

From 1 to 3 stars, Breakfast is optional. From 4 stars upwards, it becomes mandatory.  It is an expected prerequisite in the hotel sector.

As explained in the article « Content », it is the State that defines the number of ranges, and grants optional points in some cases.

Breakfast is a prerequisite for hotel classification. The classification is not compulsory.

However, to obtain it, breakfast is a condition of the Guide de Contrôle Hôtellerie Atout France.

Article 203. Breakfast in buffet or à la carte exceeding the threshold of the product range :

Minimum number of product ranges 1* = 6 ranges.

Minimum number of product ranges 2* = 8 ranges.

Minimum number of product lines 3* = 10 lines.

Minimum number of product lines 4* = 12 lines.

Minimum number of product lines 5* = 14 product lines.

Minimum presence of two products per range in 1*, 2*, 3*, 4*.

Minimum presence of three products per range in category 5*.

Among the « ranges » are the obligatory hot drinks (coffee, chocolate, tea, etc.), fruit juices, fresh fruit, cold meats, hot dishes, dairy products, cereals, cheese, jam and butter, pastries, bread, dried fruit or compotes, low-fat products, organic products.

Doubling the products in a single range is necessary, from 1* to 4*.

For example, if you offer charcuterie in 3*, you offer white ham and Bayonne ham.

In 5*, 3 ranges are required: you offer white ham, Bayonne ham and bacon.

Welcome a la Maison

Count as extra points: at least two products from regional production or fair trade or organic farming, a breakfast service on the terrace, a breakfast service in your room.

Breakfast is optional in Furnished Tourist Accommodation.

Contrary to the hotel business, breakfast is not a prerequisite for the classification

The Referentiel_de_classement_des Meublés does not even mention it!

Only the cooking equipment (microwave, toaster…) is mandatory and not necessarily related to the sole preparation of breakfast.

The Meublé can get rid of it, which it does very often, but wouldn’t the most appropriate thing be to revisit and capitalize on it?

To arbitrate between the pros and cons of Breakfast in Furnished Tourist Accommodation, what are the constraints of a classic Hotel Breakfast? Can the avoided constraint become an added value?

Capitalize on the experience of the Breakfast Hotel

In the hotel sector, the shortcomings of Breakfast are as follows:

In all cases :

Breakfast is time-consuming (personal time spent during the day for service and at night for training, supplier logistics, accounting).

Breakfast is expensive (staff salaries, perishable orders, storage space, no billing at check out).

If it is disappointing, breakfast reduces satisfaction and degrades e-reputation.

If it is qualitative, breakfast meets satisfaction and enhances the e-reputation.

The service of breakfast can be transformed by the Furnished, providing directly in the accommodation the food useful for consumption.

The concept of Le Meublé is comfort as at home. Breakfast is a friendly morning moment, easy to get out of bed. All that is left to do is to dig into the cupboard or refrigerator and use the items provided.

In the context of my breakfast, what equipment is mandatory in my furnished apartment?

CLASSIFICATION

ATOUT FRANCE

1 *

2 *

3 *

4 *

5 *

COFFEE MACHINE

X

X

X

X

X

BOUILLOIRE

X

X

X

X

TOASTER

X

X

X

MICROWAVE

X

X

X

BURNER

X

X

X

X

X

REFRIGERATOR

X

X

X

X

X

What breakfast product(s) do you recommend in bed and breakfast?

BREAKFAST

1*

2*

3*

4*

5*

BASE

Tea, Coffee, Chocolate, Milk powder

X

X

X

X

X

DRY

Crackers, Dried Fruits, Cereals

X

X

X

X

FRESH

Jams, Compotes, Butter, Fresh Fruits, Dairy Products, Fruit Juice

X

X

X

PREMIUM

Delicatessen, Light products, Organic products, Viennese pastries, Cheeses

X

X

Should breakfast be included in the initial rate or as an additional chargeable option?

If you are capitalizing on a Basic or Dry Breakfast, my recommendation is to include it in the rate.

The perceived added value is relatively low.

In the budget or budget hotel industry, many hotels have already taken the step and offer them « free ».

Although your type of accommodation differs from the hotel industry, not all customers perceive the difference.

The purchase costs are to be included in your pricing, which you raise slightly to break it down.

If you capitalize on a « Fresh » or « Premium » breakfast, my recommendation is to exclude it from the rate.

In this way you enhance its image and its exception since the added value is clearly perceived.

The other virtue is to allow you to forecast perishable foods and avoid food waste.

In case your customers don’t select it, you nevertheless offer the basic and dry levels in any case.

In any case, I invite you to regularly check your Breakfast Matter Ratio :

Breakfast consumables pucharchases (INITIAL STOCK – FINAL STOCK + DELIVERIES) /ACCOMMODATION Turnover

In 1* to 3*: Must not exceed 5% of the Hosting Sales.

In 4* to 5* : Must not exceed 10% of the Hosting turnover.

Is it necessary to propose a classic breakfast or rather one that reflects the Martinique culture?

The breakfast is in accordance with your identity and your welcome.

You have the choice not to make any, to propose the minimum, to propose the maximum.

It is certain that the more you give to live a local and authentic experience, the better you will value your clients who come to discover it.

However, this experience must be constant, regular and lasting, and if necessary, beware of the e-reputation. It is commendable to serve a bread with butter / local chocolate, fresh corossol juice, guava yoghurt.

But like Tatie Maryse, you have to be able to do it every morning! The Domaine des Bulles told us during the conference to devote one hour each morning to its remarkable « Premium » breakfast.

The difficulty of breakfast is not only to make quality, but to support it throughout the year, 365 days.

When it comes to « easy » products, such as lemongrass or cinnamon tea from your garden, beware of food responsibility.

What is worth feeding the family is not worth feeding the customers, in the context of consumer protection.

French regulations are strict. If you produce, transform, distribute food, your responsibility is directly engaged.

Yes to the local, purchased from a third party producer in compliance with food standards. It is your responsibility to make sure.

Finally, keep in mind that while some tourists are burning with curiosity to discover local specialties, others are totally indifferent to it, others are looking for a mix of two.

Culinary curiosity exists as much as resistance to change.

Be careful with the alternatives by proposing certainly cyther plum juice but also orange juice, certainly bread with local butter but also baguette.

Are there any particular standards to be respected (e.g. hygiene) for breakfast in a furnished apartment? Can my responsibility be engaged?

European and national regulations (DGCCRF) impose obligations on operators in the food sector.

They ensure the safety and wholesomeness of foodstuffs at all stages of their production, processing and distribution.  In Martinique, the prerogative is transferred to the DIECCTE.

What the law says: The restaurateur is bound by a safety obligation (art. L. 221-1 of the Consumer Code) and is civilly responsible for the products he supplies to the customer (art. 1245 and following of the new Civil Code).

The time limit for taking action is 5 years.

Liability for catering activities may be engaged at any time by the regulatory hygiene services.

Roadside markets are to be avoided: you are unlikely to be able to turn against your supplier.

HACCP is an acronym which means Hazard Analysis Critical Control Point.

In French, the acronym translates into Analyse des dangers – points critiques pour leur maîtrise.

HACCP is above all a method, a work tool, but is not a standard.

It makes it possible to control risks and to prove the restaurant owner’s good faith in the event of a food dispute.

  • Principle 1: Analyze the hazards.
  • Principle 2: Determine the critical points.
  • Principle 3: Set critical limits.
  • Principle 4: Establish monitoring actions.
  • Principle 5: Establish corrective actions.
  • Principle 6: Verification.
  • Principle 7: Recording.

3 concrete examples that I used in the hotel industry: HACCP CONTROL OF GOODS. HACCP CLEANING. HACCP TEMPERATURE RAISING.

Essential HACCP training courses exist in the area and last 2 days.

Why do you say that breakfast can have consequences on the e-reputation of my furnished apartment?

Villa Apolline has an exemplary local, international and varied breakfast.

The « Les délices d’Apolline » breakfast (it even has a first name!) offers a tasty mix of Creole cuisine and international products, spicy hot chocolate, freshly cut coconut water, seasonal tropical fruits, homemade jam, local and fair trade products. »

Villa Apolline

Out of 173 comments on Booking, 41 comments or 23% are devoted to breakfast.

Out of 37 Trip Advisor reviews, 4 comments or 11% are devoted to breakfast.

Critical volume of comments, enough to tip an e-reputation.

This will necessarily be influenced positively or negatively by breakfast.

It remains an expected standard of hospitality, an emotional human moment and its perception is never neutral.

The Unavoidable

Give preference in the offer to the products that are the most easily preserved.

The Charcuterie Range is not recommended : Limit Conservation : < 30 days, to be consumed 3 to 5 days after opening.

The Hot dish Range (omelette, fried eggs, scrambled eggs with bacon…) is to be left to the customer’s initiative who will cook it according to his taste and will take responsibility for its production.

Check your CSDs regularly, especially in the case of Fresh or Premium Breakfast (every day).

The next article will be about the Classification of Furnished Tourist Accommodation.

Capitaliser sur le Petit-Déjeuner en Meublé

Welcome à la Maison

Dans le cadre du Salon WELCOME A LA MAISON, j’ai pu intervenir sur la thématique « Capitaliser sur le Petit-Déjeuner » en tant que Meublé de Tourisme.

• • • • • • • • •

J’avais édité trois articles sur le Petit-déjeuner dans le cadre du secteur hôtelier. Dans un premier temps, j’ai pensé dupliquer les thématiques des articles « Contenu », « Qualité » et « Tarification » propres au petit-déjeuner hôtelier.

En creusant son application opérationnelle à mon propre Meublé de Tourisme, le Patio Gallieni, j’ai pris conscience du hors-sujet.

Les meublés de tourisme diffèrent des autres types d’hébergement, notamment des hôtels et de la résidence de tourisme, car ils sont réservés à un usage exclusif du locataire, et ne comportent ni accueil ou hall de réception ni services et équipements communs.

Le Petit Déjeuner est obligatoire en Hôtellerie

De 1 à 3 étoiles, le Petit-Déjeuner est optionnel. A partir de 4 étoiles, il devient obligatoire.  C’est un pré-requis attendu dans le secteur hôtelier.

Comme l’explicitait l’article « Contenu », c’est l’Etat qui définit le nombre de gammes, et gratifie de points optionnels dans certains cas.

Le petit-déjeuner est un pré-requis du classement hôtelier. Le classement n’est pas obligatoire.

Cependant pour l’obtenir le petit-déjeuner est une condition du Guide de Contrôle Hôtellerie Atout France.

Article 203. Petit déjeuner en buffet ou à la carte dépassant le seuil de la gamme de produits :

Nombre minimal de gammes de produits 1* = 6 gammes.

Nombre minimal de gammes de produits 2* = 8 gammes.

Nombre minimal de gammes de produits 3* = 10 gammes.

Nombre minimal de gammes de produits 4* = 12 gammes.

Nombre minimal de gammes de produits 5* = 14 gammes.

Présence minimale de deux produits par gamme en 1*, 2*, 3*, 4*.

Présence minimale de trois produits par gamme en catégorie 5*.

Parmi les « gammes » figurent les boissons chaudes obligatoires (café, chocolat, thé..), les jus de fruits, les fruits frais, la charcuterie, le plat chaud, le produit lacté, les céréales, le fromage, les confiture et beurre, la viennoiserie, le pain, les fruits secs ou compotes, les produits allégés, les produits BIO.

Doubler les produits dans une seule gamme est nécessaire, du 1* au 4*.

Par exemple, si vous proposez de la charcuterie en 3*, vous proposez du jambon blanc et du jambon de Bayonne.

En 5*, 3 gammes sont requises : vous présentez du jambon blanc, du jambon de Bayonne, du bacon.

Comptent en tant que points supplémentaires : au moins deux produits issus de la production régionale ou du commerce équitable ou de l’agriculture biologique, un service du petit-déjeuner en terrasse, un service du petit-déjeuner en chambre.

Welcome a la Maison

Le Petit Déjeuner est facultatif en Meublé de Tourisme

Contrairement à l’hôtellerie, le petit-déjeuner n’est pas un pré-requis de  la  classification du Meublé de Tourisme.

Le Referentiel_de_classement_des Meublés ne le mentionne même pas !

Seuls les équipements de cuisson (micro-ondes, grille-pain..) sont obligatoires et pas nécessairement liés à l’unique préparation du petit-déjeuner.

Le Meublé peut s’en dédouaner, ce qu’il fait très souvent, mais le plus opportun ne serait-il pas de le revisiter et de le capitaliser ?

Pour arbitrer entre un pour ou contre le Petit-déjeuner en Meublé de Tourisme, quelles sont les contraintes d’un Petit-Déjeuner Hôtelier classique ? La contrainte évitée peut-elle devenir une valeur ajoutée ?

Capitaliser sur l’expérience du Petit-Déjeuner Hôtelier

Dans le secteur hôtelier, les insuffisances du Petit-Déjeuner sont les suivantes :

Dans tous les cas :

➖ Le petit déjeuner est chronophage (temps passé personnel de jour pour le service et de nuit pour le dressage, logistique fournisseurs, comptabilité).

➖ Le petit déjeuner est coûteux (salaires chargés du personnel, commandes périssables, espace de stockage, non-facturation au check out).

➖ S’il est décevant, le petit-déjeuner amoindrit la satisfaction et dégrade la e-reputation.

➕ S’il est qualitatif, le petit-déjeuner rencontre la satisfaction et valorise la e-reputation .

Le service du petit-déjeuner peut être transformé par le Meublé, en fournissant directement dans l’hébergement les denrées utiles à la consommation.

Le concept du Meublé est le confort comme chez soi. Le petit-déjeuner est un moment du matin convivial, facile d’accès au saut du lit. Il ne reste plus qu’à piocher dans le placard ou le réfrigérateur et se servir des éléments mis à disposition.

Dans le cadre de mon petit-déjeuner, quels équipements sont obligatoires dans mon meublé ?

CLASSEMENT

ATOUT FRANCE

1 * 2 * 3 * 4 * 5 *
CAFETIÈRE X X X X X
BOUILLOIRE   X X X X
GRILLE-PAIN     X X X
MICRO-ONDES     X X X
TABLE CUISSON X X X X X
RÉFRIGÉRATEUR X X X X X

Quel(s) produit(s)  au petit-déjeuner me recommandez-vous dans mon meublé de tourisme ?

MES RECOS PDJ

  1* 2* 3* 4* 5*
BASE Thés, Cafés, Chocolat, Lait en poudre X X X X X
SEC Biscottes, Fruits Secs, Céréales   X X X X
FRAIS Confitures, Compotes Beurre, Fruits Frais, Produits lactés, Jus de Fruits     X X X
PREMIUM Charcuterie, Produits Allégés, Produits Bio, Viennoiseries, Fromages       X X
Faut-il inclure le petit-déjeuner dans son tarif initial ou comme une option supplémentaire payante ?

Si vous capitalisez sur un petit-déjeuner de Base ou composé de produits secs, ma recommandation est de l’inclure dans le tarif.

La valeur ajoutée perçue est relativement faible.

Dans l’hôtellerie économique ou budget, de nombreux hôtels ont déjà franchi le cap et les dispose « gratuitement ».

Bien que votre typologie d’accueil se distingue de l’hôtellerie, les clients ne perçoivent pas tous la différence d’hébergement.

Les coûts d’achat sont à inclure dans votre tarification, que vous surélevez légèrement pour le ventiler.

Si vous capitalisez sur un petit-déjeuner « Frais » ou « Premium », ma recommandation est de l’exclure du tarif.

Ainsi vous valorisez son image et son exception puisque la valeur ajoutée est clairement perçue.

L’autre vertu est de vous permettre la prévision des denrées périssables et d’éviter le gâchis alimentaire.

Dans le cas où vos clients ne le sélectionnent pas, vous offrez néanmoins les niveaux basiques et secs en tout état de cause.

Dans tous les cas, je vous invite à régulièrement contrôler votre Ratio Matières petit-déjeuner :

ACHATS CONSOMMES PDJ (STOCK INITIAL - STOCK FINAL + LIVRAISONS) / CA HEBERGEMENT

En 1* à 3* : Ne doit pas excéder 5 % du Chiffre d’Affaires Hébergement.

En 4* à 5* : Ne doit pas excéder 10 % du Chiffre d’Affaires Hébergement.

Faut-il proposer un petit-déjeuner classique ou plutôt un qui reflète la culture martiniquaise ? 

Le petit-déjeuner est conforme à votre identité et à votre accueil.

Vous avez le choix de ne pas en faire, de proposer le minimum, de proposer le maximum.

Il est certain que plus vous donnerez à vivre une expérience locale et authentique, mieux vous valoriserez vos clients venus la découvrir.

Cette expérience doit être néanmoins constante, régulière, pérenne, le cas échéant gare à la e-reputation. Il est louable de servir un pain au beurre / chocolat local, des jus frais de corossol, des yaourts à la goyave.

Mais à l’instar de Tatie Maryse, il faut pouvoir le faire chaque matin ! Le Domaine des Bulles nous a précisé pendant la conférence consacrer chaque matin une heure à son remarquable petit-déjeuner « Premium ».

La difficulté du petit-déjeuner n’est pas uniquement de faire de la qualité, mais de la soutenir tout au long de l’année, 365 jours.

Pour ce qui est des produits « faciles », tels que le thé à la citronnelle ou à la cannelle de votre jardin, attention à la responsabilité alimentaire.

Ce qui vaut de l’alimentation envers la famille ne vaut pas dans le cadre de l’alimentation des clients, dans le cadre de la protection du consommateur.

La règlementation française est stricte. Si vous produisez, transformez, distribuez de l’alimentation, votre responsabilité est directement engagée.

Oui au local, acheté auprès d’un producteur tiers conforme aux normes alimentaires. Il est de votre responsabilité de vous en assurer.

Enfin, gardez à l’esprit que si certains touristes brûlent de curiosité de découvrir les spécialités locales, d’autres y sont totalement indifférents, d’autres encore cherchent un mix de deux.

La curiosité culinaire existe autant que la résistance au changement.

Ménagez les alternatives en proposant certes du jus de prune de cythère mais aussi du jus d’orange, certes du pain au beurre local mais aussi de la baguette.

Y a-t-il des normes particulières à respecter (ex : hygiène) pour le petit-déjeuner dans un meublé ? Ma responsabilité peut-elle être engagée ?

Les réglementations européennes et nationales (DGCCRF) imposent des obligations aux exploitants du secteur alimentaire.

Elles assurent la sécurité et la salubrité des denrées alimentaires à toutes les étapes de leur production, transformation et distribution.  En Martinique, la prérogative est transférée à la DIECCTE.

Ce que dit la loi : Le restaurateur est tenu à une obligation de sécurité (art. L. 221-1 du Code de la consommation) et est civilement responsable des produits qu’il fournit au client (art. 1245 et suivants du Code civil nouveau).

Le délai pour agir est de 5 ans.

La responsabilité d’activité de restauration peut être engagée à tout moment par les services d’hygiène réglementaires.

Les marchés de bord de route sont à éviter : vous avez peu de chances d’arriver à vous retourner contre votre fournisseur.

L’HACCP est un sigle qui signifie en Anglais : Hazard Analysis Critical Control Point.

En Français, le sigle se traduit par Analyse des dangers – points critiques pour leur maîtrise.

L’HACCP est avant tout une méthode, un outil de travail, mais n’est pas une norme.

Elle permet d’encadrer les risques et de prouver en cas de litige alimentaire la bonne foi du restaurateur.

  • Principe 1 : Analyser les dangers.
  • Principe 2 : Déterminer les points critiques.
  • Principe 3 : Fixer les limites critiques.
  • Principe 4 : Établir des actions de surveillance.
  • Principe 5 : Établir des actions correctives.
  • Principe 6 : Vérification.
  • Principe 7 : Enregistrement.

3 exemples concrets que j’utilisais dans le cadre hôtelier : HACCP CONTROLE MARCHANDISES. HACCP NETTOYAGE. HACCP RELEVE TEMPERATURE.

Des formations HACCP indispensables existent sur le territoire et durent 2 journées.

Pourquoi dites-vous que le petit-déjeuner peut avoir des conséquences sur la e-réputation de mon meublé ?

La Villa Apolline s’est doté d’un petit-déjeuner exemplaire local, international et varié.

« Le petit déjeuner les délices d’Apolline (il a même un prénom!) offre un savoureux mélange de cuisine créole et de produits internationaux , chocolat chaud épicé, eau de coco fraîchement coupé, fruits tropicaux de saison, confiture maison, produits locaux et issus commerce équitable. »

 

©️ Villa Apolline

Sur 173 commentaires sur Booking, 41 commentaires soit 23 % sont consacrés au petit-déjeuner.

Sur 37 avis Trip Advisor, 4 commentaires soit 11% sont consacrés au petit-déjeuner.

Volume critique de commentaire, de quoi faire basculer une e-reputation.

Celle-ci sera nécessairement influencée positivement ou négativement par le petit-déjeuner.

Il reste un standard attendu de l’hospitalité, un moment humain émotionnel et sa perception n’est jamais neutre.

Les Incontournables

Privilégier dans l’offre les produits les plus facilement conservables.

La Gamme Charcuterie est déconseillée : Limite Conservation < 30 jours, à consommer 3 à 5 jours après ouverture.

La Gamme plat chaud (omelette, œufs au plat, œufs brouillés aux lardons..) est à laisser à l’initiative du client qui le cuisinera selon son goût et assumera la responsabilité de sa production.

Contrôlez régulièrement vos DLC, particulièrement en cas de PDJ Frais ou Premium (tous les jours).

Le prochain article sera relatif au Classement du Meublé de Tourisme 👋👋👋.